Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > "Etre parent adoptif, un rôle exigeant face à son enfant et au regard de la société"

"Etre parent adoptif, un rôle exigeant face à son enfant et au regard de la société"

Le 17 juillet 2018

En tant que psychologue, notamment spécialisée en interculturel, j'ai fréquemment été interrogée sur des questions liées à l'adoption. Je ne parlerai pas tant aujourd'hui de l'enfant adopté (sujet d'un prochain article), que des adultes qui vont le prendre en charge et faire famille avec lui.

J'ai été contactée par des couples en début de démarche d'adoption pour réaliser l'évaluation necessaire à l'obtention de l'agrément ; sollicités par des parents adoptifs pour leur enfant en souffrance au niveau personnel et relationnel ; consultée par des mères célibataires, pères divorcés... qui sont venus me voir pour questionner leur parentalité adoptive.

Toute une variété et une complexité de structures d'individus faisant famille dans des situations préparatoires ou postérieures à l'adoption. 

Quel parent adoptant je veux être... suis-je ?

Il est primordial d'être au clair sur ce que l'adoption represente pour soi.
Dans le cadre de ma pratique thérapeutique, j'utilise l'évaluation psychologique pour creuser plus loin dans sa propre famille, son couple, les valeurs que l'on nous a transmises et celles que l'on veut transmettre. Toutes ces notions forment ce que cet acte d'adoption signifie pour soi.

L'amour ne suffit pas et quelque fois un desir de soin peut cacher une blessure personnelle dont il sera important de s'occuper aussi.
Il ne s'agit pas ici d'identifier de bons ou mauvais parents par des questions pièges, mais de cheminer vers des découvertes parfois surprenantes, quelques fois éclairantes, qui vont nourrir les relations parent - enfant, au niveau des ascendants egalement.

Le regard des autres qui sépare ou consolide la famille

En plus de ce que le parent devra expliquer, si ce n'est "justifier" de son projet aux yeux des administrations compétentes, il sera aussi l'objet de curiosité de son entourage.

Les attentes que l'on fait porter aux parents adoptifs sont fortes et peuvent peser très lourd dans l'exigeance que l'on va avoir avec soi-même. On peut avoir l'impression d'avoir à mériter sa légitimité parentale, de devoir prouver sans cesse son attachement et le bien fondé de ses choix... rien ne semble acquis ou gagné pour de bon.

Être parent adoptif c'est être parent avant tout, un métier difficile ou on apprend tous les jours. Alors il faut s'accorder un peu plus de bienvaillance dans l'éducation et le soin à son enfant adopté certes, complexe sans doute et tellement pluriel dans sa personnalité.
Le choix de cette parentalité adoptive montre que vous l'êtes "pluriel" aussi à votre façon et ça, c'est un lien fort avec votre enfant qui ne saurait être rompu par le regards des autres.

Un psychologue spécialisée dans l'adoption et l'adolescence

Il est recommandé de consulter un professionnel spécialisé dans l'adoption nationale ou internationale pour travailler les points d'achoppements ou les ruptures plus profondes qui mettent à mal votre cellule familiale ou votre enfant plus spécifiquement.

Pour toute question, utilisez le Formulaire de contact avec Mme CAPERET - Psychologue

 

Comment se rendre au cabinet ?

Bolivar Jaurès

Marche Secretan