Menu

Informations COVID


Toutes les mesures sanitaires sont prises pour vous recevoir dans les meilleures conditions au cabinet.

Chaque semaine, une journée est dédiée à la téléconsultation (si cas contact ou depuis l'étranger).

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Trois ressources à activer pour bien vivre le confinement selon votre psychologue

Trois ressources à activer pour bien vivre le confinement selon votre psychologue

Le 20 avril 2020
Trois ressources à activer pour bien vivre le confinement selon votre psychologue

Trois éléments sont indispensables à activer pour augmenter sa capacité à faire face à une situation inconnue ou stressante # Covid-19. Il faut développer ses ressources corporelles et mentales personnelles. Voici quelques petites techniques à pratiquer au quotidien.

Evacuer les tensions physiques

Respirer en conscience grâce à la cohérence cardiaque (5 mn) lorsqu'on ressent une sensation physique d’oppression. Alterner inspirations et expirations de 5 secondes chacunes. De nombreuses applications sont disponibles gratuitement en ligne.

Tester sa relaxation musculaire (5 mn) en contractant différentes parties du corps pour ensuite les relâcher. On inspire, on retient sa respiration en contractant, puis on relâche et on expire. Mains, bras l’un après l’autre, épaules, visage en grimaçant, cou, ventre… orteils.

Pratiquer une activité physique (20 mn) intense ou douce en fonction de ce qui vous apaise : ralentir le mental par le yoga ou une session de HIIT pour une bonne fatigue musculaire qui va vous vider la tête.

Ralentir son mental

Exercer la visualisation (7 à 10 mn) tous les matins pour lancer une bonne dynamique sur la journée. Penser à un lieu, une situation qui vous a procuré du plaisir et en revoir tous les détails : le décor, ce que vous avez ressenti au moment où cela se passait…
Vous pouvez aussi imaginer le déroulé positif d’un projet que vous avez envie de réaliser dans le futur.

Se préparer mentalement :
Identifier ses limites personnelles selon les situations à affronter dans la journée. Alors en conscience on les voit venir, on se protège mieux et on se laisse moins déborder.
Envisager notre inconfort sur ce qui pourrait se passer dans la journée. On sera alors plus dans la réponse avec du recul, que la réaction sur le moment. Le soir, il serait interessant de confronter les craintes du matin à ce qui s’est réellement passé. 

Se créer une routine.

Durant cette période de confinement #Covid-19, il est indispensable d’avoir des points d’ancrage variés et réguliers dans la journée pour apporter rythme et équilibre. Lorsqu’on est en télétravail, la routine permet de définir des limites à sa journée, de donner un rythme qui stabilise psychiquement.

Lorsqu’on ne travaille pas, un programme régulier d’activités permet de ne pas se faire happer par le vide et accentuer les pensées négatives ou l’anxiété.
- Une petite activité spécifique par jour est un plus par exemple appeler cet ami qu’on n’a pas vu depuis longtemps, réparer ce meuble qui penche, trier enfin ce dossier qui traine…
- Également lorsqu’on est confinés à plusieurs, il est utile de s’accorder un temps pour soi, 1h dans la semaine où on sera seule dans une pièce, ou, si ce n'est pas possible, tout du moins on ne répondra à aucune sollicitation exterieure.

Prenez soin de vous et de vos proches ! 

Peggy CAPERET - Psychologue

Comment se rendre au cabinet ?

Bolivar Jaurès

Marche Secretan